De tous les grands bhaktas, Sudama est l’un de ceux vers qui l’on se tourne fréquemment. Peut-être est-ce parce qu’il a passé le plus clair de sa vie séparé de la présence physique de Krishna. Peut-être est-ce parce que son inflexible dévotion face aux nombreuses et incessantes épreuves nous inspire. Peut-être est-ce parce que c’est l’une de ces quelques histoires qui fait monter les larmes aux yeux de Guruji lorsqu’Il les raconte. Quelle qu’en soit la raison, l’histoire de Sudama a sa place dans nos cœurs, nous invitant à développer une foi inébranlable et une amitié avec le Seigneur.

Dans la vie de Sudama, l’on peut voir combien le Seigneur ne peut renier quiconque L’aimerait, et combien Il accourt vers ceux qui marchent dans Sa direction.

 

EXTRAIT DU COMMENTAIRE DE PARAMAHAMSA VISHWANANDA DANS LE SRIMAD BHAGAVATAM 

 

Alors que Krishna sortait de Son palais en courant, tout le monde Le regardait. C’est alors que Sudama vit Krishna courir dans sa direction. Il se mit simplement debout les mains jointes, et ne savait pas quoi faire. Aussitôt que les gardes virent Krishna, ils se redressèrent. Quand Krishna vit Sudama, cela Le remplit de tant d’Amour qu’Il commença à pleurer. Son vieil ami se trouvait là, debout. Puis Krishna prit Sudama dans Ses bras dans une étreinte pleine d’amour. Il pleurait sur l’épaule de Sudama et Sudama pleurait sur l’épaule de Krishna. Tout le monde les regardait, stupéfaits. Le temps était suspendu, alors qu’ils étaient témoins de la véritable amitié du Seigneur.

Krishna prit le frêle Sudama dans Ses bras, l’emmena à l’intérieur du palais et l’installa sur le trône. Rukmini restait interdite devant ce qui se passait. Elle se demandait : « Qui est cet être privilégié assis sur le trône du Seigneur ? » Sudama ressentit une grande joie. Conformément à la tradition : « Atiti devo bhava » (l’invité est Dieu), Krishna demanda immédiatement à Sa reine : « Apporte le plateau de prière ! » Après quoi, Il lava les pieds de Sudama avec Ses larmes. L’Amour entre Krishna et Sudama était tel que tout le monde était perplexe, même Rukmini. Tous le voyaient, mais sans comprendre ce qui se passait. Rukmini n’osa rien demander à Krishna. Elle se contenta de suivre sans mot dire les faits et gestes de Krishna. Krishna éventa Sudama, et lui offrit quelques rafraîchissements. Puis Il lui demanda : « Prends une douche et habille-toi, nous parlerons plus tard. » Sudama suivit les instructions de Krishna. Ce fut alors l’heure du dîner et Krishna servit Sudama. Il nourrit même Sudama de Ses propres mains. Rukmini dit : « Tu ne nous nourris pas, mais Tu nourris Sudama ?! » Les huit femmes principales de Krishna étaient sidérées et éberluées de voir cela, et dirent : « Quel est cet Amour du Seigneur pour Ses amis ? Nous, Ses femmes, nous ne recevons pas même cet Amour ! » À voir l’amitié entre Krishna et Sudama, elles réalisèrent que ce Sudama était réellement béni.

 


 

Apprenez de la bhakti de Sudama dans nos prochains cours de Chant védique. L’un des versets que vous apprendrez est tiré du Śrīmad Bhāgavatam 10.80.6.

śrī-śuka uvāca

kṛṣṇasyāsīt sakhā kaścid

brāhmaṇo brahma-vittamaḥ |

virakta indriyārtheṣu

praśāntātmā jitendriyaḥ ||

Sri Suka a dit : « Il y avait un certain ami de Krishna, un brahmin bien instruit des Védas, qui, l’esprit en paix et maîtrisant ses sens, était détaché des objets sensoriels.

 

 


Prochains cours :


Samedi 19 Juin 2021, de 18h à 21h


 

 

X