SATSANG LORS DE HANUMAN JAYANTI 

27 AVRIL 2021

 

Après les célébrations très matinales de Hanuman Jayanti, Paramahamsa Vishwananda a donné un magnifique satsang sur la dévotion de Hanumanji !

 

Jai Sri Ram ! Jai Hanuman ! Donc, maintenant – il y a une semaine, nous avons célébré Ram Navami, l’anniversaire du Seigneur Rama et nous avons vu dans le Ramacharitamanas comment Bhagavan Lui-même, Sriman Narayana, quand il a été temps pour Lui de descendre, a donné l’ordre à tous les Dévas de s’incarner sur Terre. Il a dit : « Je m’incarnerai au travers de la prière de Kashyapa et de sa femme, J’exaucerai leur souhait, Je m’incarnerai en quatre fils. Ils sont nés en tant que Dasharatha et Kaushalya, et je vais naître avec trois frères. » Et Il leur ordonna à tous de se manifester également.

Quand Bhagavan S’incarne sur Terre, ce n’est pas si fréquent. Et cette proximité pour Le servir, c’est ce dont rêvent tous les Dévas, toutes les âmes individuelles vivantes. Il est possible de servir Bhagavan de nombreuses manières mais quand Il Se manifeste Lui-même, quand Il descend, Il permet aussi aux Dévas de Le servir. Aujourd’hui, nous célébrons Hanuman Jayanti. Ici, nous avons l’une des plus belles déités de Hanumanji, regardez la tendresse avec laquelle Il regarde Sri Rama, la tendresse sur Son visage. Il y a cet amour. 

Vous savez, Hanumanji est la déité qui est la plus vénérée. En Inde, chaque coin de rue a son temple pour Hanuman. À Maurice, toutes les maisons hindoues ont un petit temple pour Hanumanji à l’extérieur. Avec Hanumanji, il y a toujours deux drapeaux. Vous qui avez été à Maurice, vous avez vu. Ils symbolisent la victoire dont Il est porteur. Mais par-dessus tout, c’est Sa dévotion, Son abandon, l’amour qu’Il a pour Sri Rama. Nous pouvons nous demander : « Qui est cet Hanuman ? »

Tout le monde sait qu’Il est une incarnation du Seigneur Shiva. Il est la bénédiction du Seigneur Shiva pour Keshari et Anjana. Dans cet amour qu’Il a, même s’Il est le Seigneur Shiva en personne, Il a dit : « Ok, je vais devenir le serviteur du Seigneur Suprême. » Tout le monde vénère le Seigneur Shiva, et cependant, lorsqu’on lit le Ramacharitamanas, on peut voir la dévotion qu’a le Seigneur Shiva pour Sri Rama, prenant l’aspect d’un dévot pour servir Son bien-aimé Seigneur. Cela nous montre réellement ce qu’il y a de plus important dans la vie. Le plus important dans la vie, c’est le service que nous rendons. Hanumanji représente ce service plus que tout. Pendant toute Sa vie – enfin, Il est toujours vivant – Il a montré tout le service qu’Il avait pour le Nom de Sri Rama, pour les bhaktas qui sont venus Le voir. Il leur a donné tout ce qu’ils Lui ont demandé. Très souvent, nous les gens, nous regardons les autres en leur disant : « Oh, tu fais le singe », insinuant : « Écoute, tu es un animal. » Ici, Bhagavan dit : « Non, tout le monde peut devenir Mon ami, indépendamment de qui vous êtes. » Il a demandé aux Dévas : « Devenez Mes amis. » Mais c’est seulement par la dévotion que l’on peut devenir l’ami de Bhagavan. C’est seulement lorsqu’il y a cet amour et ce désir ardent pour Lui, que vous pouvez Lui être cher et vous rapprocher de Lui.

Dans le Bhagavatam, Canto 5, Chapitre 19, Verset 7, Hanumanji a dit : « Nous ne sommes pas nés dans une famille éloquente – nous ne sommes pas nés dans une famille de l’aristocratie ou de la noblesse. Nous n’avons pas de nom, ni de renommée, nous n’avons pas de richesses, nous ne sommes pas éloquents, ni très puissants, nous ne sommes pas très forts, ni beaux, et pourtant, le Seigneur miséricordieux a fait de nous Ses amis. Nous ne possédons pas toutes ces qualités. Nous habitons dans la forêt, nous bondissons d’arbre en arbre, et pourtant, il nous a rendus chers à Ses yeux. » Quand on voit ce verset du Bhagavatam, on constate que Bhagavan ne regarde pas ce que nous avons en apparence. Très souvent, les gens ont la tête tellement focalisée uniquement sur l’extérieur qu’ils en oublient leur for intérieur. Ils basent uniquement leur spiritualité sur leurs connaissances. Ici, Bhagavan a dit dans le Bhagavatam qu’il ne s’agit pas de connaissance. Nous ne sommes pas très éduqués, nous venons de la forêt, et pourtant, Il a vu quelque chose au plus profond de nous : cet amour. Qui peut comprendre cela ?

Comme je le disais, il y avait sans doute beaucoup de monde mais néanmoins, Il a décidé que ce serait eux qui Lui seraient chers. Ne pensez même plus à eux comme étant l’incarnation des Dévas. Cette relation d’amour que Bhagavan a pour les dévots, et l’amour des dévots pour Bhagavan, c’est quelque chose que personne ne pourrait comprendre. Même si on essayait de comprendre mentalement cela, on n’y arriverait pas, car seul Bhagavan sait quelle relation Il a avec Ses dévots. On en voit plein des comme ça. Hanumanji est l’une des figures emblématiques que tout le monde vénère. Pour n’importe quelle demande, ils vont vénérer Hanuman. Mais ce n’est pas seulement pour exaucer leur souhait. Hanumanji est là pour permettre à chacun de devenir comme Lui. C’est pourquoi Sri Rama a dit : « Tu resteras éternellement ici pour veiller sur Mes dévots. »

Vous savez, quand j’étais jeune – j’ai raconté cette histoire plein de fois – dans les débuts, j’avais 15, 16 ans, je ne me rappelle plus, j’ai fait un rêve. Je marchais sur la route, sur un chemin, et partout il faisait noir, mais le chemin était très lumineux. Et alors que je marchais, de droite et de gauche, il y avait des démons qui essayaient de m’attraper. Quand la main venait de la gauche, bien sûr, je courais du côté droit, et ainsi de suite. Mais derrière moi, il y avait une voix, et quand j’ai regardé, il y avait ce grand Hanuman debout, avec Son gada à la main. Il repoussait juste tous ces démons en les frappant avec Son gada, et Il a dit : « Toi, continue de marcher, je suis toujours derrière toi. »

Et Il est comme cela, Hanumanji, vous savez. Hanuman donnera de la force à ceux qui s’abandonnent aux Pieds du Seigneur, Il sera toujours là pour les protéger. Ne pensez jamais que vous êtes seul(e), car il est dit qu’au moment où vous récitez le Nom de Rama, Hanuman n’est pas loin.

 

RETROUVEZ LE SATSANG TRADUIT EN FRANÇAIS ICI

 

 

X