Auteur: Achala

 

Écoutez le silence. Il a tant à dire.

Rumi

 

Pensez à un instant de votre vie, où vous vous êtes posé une question importante. Qu’avez-vous fait instinctivement en premier ? Où êtes-vous allé chercher votre réponse ? Malheureusement, de nos jours, la majorité des gens vont répondre Google. Ou, peut-être, YouTube.

Il y a bien longtemps, du temps des anciens rishis et sages, du temps où les gens vivaient encore en accord avec la nature, loin du bruit extérieur de notre monde moderne, lorsqu’un yogi avait une importante question à poser, que faisait-il ? Il allait trouver un lieu silencieux, sous un arbre, ou peut-être proche d’un cours d’eau… Et il allait méditer.

De nos jours, l’habitude de méditer est complètement tombée dans l’oubli. Méditer, pas juste comme quelque chose s’ajoutant à notre train-train quotidien, mais méditer comme une manière de nous reconnecter à notre véritable soi, plus élevé. On ne sait même plus ce que veut dire le mot « méditation ». La majorité des gens l’associent à une sorte de processus mental, alors que la vraie méditation est l’absence totale de pensée.

Il semblerait que beaucoup d’entre nous ont oublié cette habitude précieuse de plonger en nous-même, quand nous avons des questions profondes à poser. À la place, nous essayons de trouver des réponses sur le net. Nous posons la question à Google, nous demandons aux « experts » et aux « gurus » sur Facebook ou YouTube. Mais comment savez-vous si ces « experts » ont les bonnes réponses pour vous ? Ce qui est vrai pour quelqu’un d’autre, n’est pas toujours vrai ou bénéfique pour vous.

J’ai réalisé l’étendue de cette habitude malsaine de « googler » les réponses quand j’ai démarré ma propre chaîne YouTube en début d’année. Soudain, juste parce que vous avez une présence vidéo en ligne, les gens commencent à vous percevoir comme une sorte d’expert ou comme la personne à qui ils peuvent poser littéralement n’importe quelle question : partant des profondes questions philosophiques jusqu’aux questions personnelles. Comme si cela voulait encore dire quelque chose aujourd’hui d’avoir sa propre chaîne YouTube. Depuis quand avons-nous pris cette habitude d’aller chercher des réponses importantes en dehors de nous-mêmes ?

Peut-être s’agit-il d’une sorte de paresse spirituelle. Nous ne nous soucions même plus de faire un effort personnel pour trouver nos propres réponses. À la place, nous trouvons cela plus facile de poster notre question sur n’importe quel forum en espérant une réponse « facile » de la part de quelqu’un d’autre. Cependant, comment pourra-t-on jamais faire grandir notre intuition de cette manière ? Comment pourrons-nous jamais parvenir à cultiver notre sagesse intérieure et notre intelligence divine ? Comment ferons-nous l’expérience de la guidance Divine ?

Je me souviens qu’au moment où je venais de rencontrer Guruji, j’avais pour habitude au début de Lui poser plein de questions. Il était véritablement patient et infiniment gentil d’y répondre. Mais avant de me donner la moindre réponse, il me demandait souvent : « Et qu’est-ce que tu sens ? » C’est ainsi qu’Il m’a enseigné à toujours essayer d’y aller de mon propre effort pour trouver la réponse, avant de poser une question. Et ce qui m’a vraiment aidé avec ça, c’est l’Atma Kriya Yoga.

Ce que fait l’Atma Kriya Yoga, ce n’est pas seulement de stopper le mental et de lui faire retrouver le silence, mais c’est de vous reconnecter avec votre véritable soi supérieur, où toutes les réponses ont toujours été là. En restant quelque temps en silence, après votre pratique d’Atma Kriya, vous n’avez souvent même pas besoin de poser la question – la réponse va émerger d’elle-même quand ce sera le bon moment. C’est souvent lors de ces moments de silence avec notre méditation de kriya, que nous pouvons faire l’expérience des plus profondes révélations – raison pour laquelle cela vaut tellement la peine de rester en silence pendant un moment après avoir terminé votre pratique d’Atma Kriya.

Et la prochaine fois que vous aurez un doute, ou une question en tête, essayez juste d’aller dans la nature et d’y rester quelques instants en silence. Apaisez votre mental, écoutez votre respiration et le battement de votre cœur, et connectez-vous au Divin à l’intérieur. Là, dans le for intérieur de votre cœur, réside la sagesse la plus profonde – et tout le monde y a accès. Et c’est gratuit.

 

DÉCOUVREZ LE CHEMIN DE LA DÉVOTION

X